Trois stratégies efficaces pour booster l’engagement de vos collaborateurs

 

 

Dernièrement, les salariés ont moins de scrupule à postuler ailleurs. La crise sanitaire a poussé le capital humain à favoriser la quête du sens, le bien-être au travail et la flexibilité au détriment du salaire et de la stabilité, impactant ainsi la fidélité des salariés. Réfléchir donc à des stratégies pour engager et retenir les collaborateurs devient une obligation.
 

1- La culture d’entreprise

 

La culture d’entreprise est l’essence de votre entreprise. C’est comme si votre entreprise avait une personnalité, voire son propre ADN. Votre culture est basée sur des valeurs qui guident les comportements de tous, qui influencent les décisions, qui dictent le style de management, le mode de gestion, etc. L’enjeu est que cette culture soit en harmonie avec les valeurs de tous pour qu’ils puissent l’adopter. 

 

L’équation est simple : plus les valeurs prônées par l’entreprise rencontrent celles défendues par un salarié, plus ce dernier sera épanoui dans votre entreprise et développera un fort sentiment d’engagement. C'est exactement ce que Feel Good, notre outil de recrutement prédictif, permet de savoir à travers un taux de matching entre la culture de votre entreprise et les valeurs de vos candidats. Ainsi, ces derniers seront dès le départ engagés, motivés et facile à fidéliser.

Modélisez votre culture d'entreprise !

 

2-Les besoins de vos collaborateurs 

 

Pour que le capital humain soit utile, efficace et productif, il faut être sensible à ses besoins et savoir y répondre. Car le risque, c’est de générer tension, frustration, démobilisation et… départ.

 

Une évaluation des sources de motivation d’une personne permet de mettre en relief les besoins fondamentaux qu’elle cherche à combler. Mais, il ne faut pas s’arrêter à ce stade. Savoir quels sont les besoins d’une personne est une chose, mais pouvoir y remédier en cas d’insatisfaction en est une autre.  Le salarié percevra ces efforts comme signe d’intérêt et de reconnaissance et cela impactera positivement son degré d’engagement.

 

3-Le sens dans la vie de vos collaborateurs

 

Une grande raison des démissions s’explique simplement : je veux aimer mon travail, je veux me réaliser et je veux donner du sens à ma vie”. Ainsi, l’entreprise doit favoriser l’épanouissement de ses salariés en appuyant leur quête de sens.

 

On peut donc commencer par une évaluation des intérêts qui révèlera ce qui motive vraiment le salarié, ce qui le rend épanoui et là où il pourra se sentir concernée par ses actes. À partir de là, l’entreprise n’a plus qu’à redistribuer les cartes, pour susciter en chacun l’engagement attendu.