Comment être un dirigeant heureux ?
Comment font ceux qui arrivent à diriger avec sérénité ? Quel est le secret du dirigeant zen, productif et efficace ? De nos jours, bon nombre de dirigeants se sentent submergés par l'information, les emails et les tâches à accomplir. La tête dans le guidon, ils n'ont pas le temps de prendre du recul et de faire le point alors qu'au contraire, pour être productif et efficace, il est nécessaire de se demander « comment puis-je réaliser mes objectifs tout en gardant du temps pour moi » ? Seulement ainsi, il est possible de garder l'équilibre et de maintenir le bon cap. Alors comment y remédier ? En en faisant moins mais mieux ! L'essentiel est de se fixer des objectifs réalisables et écologiques pour soi.

Ceux qui réussissent sans stress sont ceux qui se fixent moins d'objectifs mais qui concentrent leur énergie à les atteindre. Apprendre à poser ses propres limites, c'est s'aider soi-même à diriger avec succès. En se fixant ses propres limites Aujourd'hui notre société encourage la culture du « toujours plus » : plus de chiffre d'affaires, plus de performances, plus de missions à mener … mais notre temps, quant à lui, n'est pas illimité. Faire beaucoup de choses à la fois peut conduire au stress voire au burn-out. Il est donc nécessaire d'apprendre à ne conserver que l'essentiel et se fixer des limites.

Vous gagnerez ainsi en productivité, bien-être, performance, gestion du temps et efficacité. En œuvrant pour l'essentiel Se concentrer sur l'essentiel vous permettra d'obtenir un résultat maximal en utilisant des ressources minimales. Définissez des objectifs réalisables, mesurables qui vous tiennent à cœur et qui sont pertinents pour vous et vos affaires. Après avoir identifié clairement les objectifs que vous aimeriez et que vous pouvez atteindre dans l'année, planifiez l'ensemble de vos tâches à accomplir et le temps nécessaire pour y parvenir. Parmi la liste des tâches que vous avez définies, repérez et travaillez les tâches à fort impact c'est-à-dire celles qui vous apporteront des bénéfices à long terme.

Pour ce faire posez-vous les bonnes questions : En quoi cet objectif est important ? Quelle tâche aura un impact à long terme sur mon objectif ? En quoi modifiera-t-elle mon travail ou ma vie personnelle ? En éliminant, reportant ou déléguant ce qui n'est pas essentiel Une fois que vous avez déterminé les tâches les plus importantes de votre liste, au maximum cinq dans un laps de temps défini, il est conseillé de supprimer, déléguer ou reporter toutes celles qui ne sont pas essentielles ou qui vous prennent trop de temps. Déléguer les tâches dont vous n'êtes pas expert c'est gagner du temps et de l'argent. Ensuite apprenez à dire «non», votre entourage appréciera votre franchise et vous fera doublement confiance lorsque vous accepterez un engagement. En cultivant la culture « mono-tâche » Faire une chose à la fois permet d'être plus concentré, plus efficace et plus rapide.

Ce qui vous permet d'éviter les sources d'erreurs et de stress. En travaillant un objectif à la fois et les tâches les unes après les autres, vous gagnerez en performance. A contrario, faire le pompier vous fera perdre beaucoup de temps et d'énergie. En modifiant ses habitudes pour une évolution pérenne Pour changer, il est utile de vous débarrasser de vos anciennes habitudes. Choisissez de modifier une habitude par mois et de créer un nouveau comportement. Selon votre objectif cela peut être d'arriver 20 minutes plus tôt au travail, d'arriver à faire des pauses ou encore de rencontrer une nouvelle personne par jour.

En conclusion, pour diriger sans stress et atteindre vos objectifs, écrivez votre plan d'action en y incluant la réalisation des tâches et la modification des habitudes. Faîtes régulièrement le bilan de vos progrès et une fois par mois par exemple, fêtez vos succès ! Vous rejoindrez alors « la communauté des dirigeants heureux », zen, productifs et efficaces alors ça vaut le coup d'essayer non ?

Philippe Montant Directeur Général ExeKutive.biz
Retour page précédente Retour page précédente