Créez-vous vraiment de la valeur ?
Beaucoup de managers confondent création de valeur et transfert de valeur ce qui est malheureusement une erreur de management. En effet, la création de valeur, pour utiliser une image simple, est le fameux « 2 + 2 = 5 »qui revient à ajouter de la valeur via le transfert de compétences, l'augmentation du pouvoir de négociation, la taille, les économies d'échelle, etc. Alors que le transfert de valeur revient tout simplement à faire passer quelque chose de la poche droite à la poche gauche. Exemple, il arrive qu'une entreprise en acquière une autre parce que l'entreprise cible a du cash ou une capacité d'emprunt non-employée.

Cette opération lui permet d'utiliser ce cash ou cette capacité d'emprunt mais cela ne crée rien. Ce n'est qu'un transfert. Certains managers diront qu'ils ont acquis une entreprise pour ses actifs sous-valorisés mais ces actifs existaient déjà. Ça n'a pas créé de valeur. D'autres penseront faire une bonne affaire parce que cela entraînera un allègement d'impôts mais il n'y a pas vraiment de valeur créée, il s'agira tout simplement de capter, piocher de la valeur au lieu d'en créer. Créer de la valeur, c'est différent.

Tout d'abord, cela prend du temps et est difficile. La création de valeur profite à la société, crée des emplois, des innovations, en somme crée quelque chose pour le pays ou la zone où on opère. Le transfert de valeur, quant à lui, se résume à passer d'une poche à l'autre, d'un endroit à un autre. Le rôle d'un dirigeant est donc de créer de la valeur. Bien sûr, s'il a l'occasion de transférer de la valeur, il n'est pas question de passer à côté. Mais il ne doit pas baser les récompenses ou les incitations sur le transfert de valeur. Il doit inciter et évaluer les compétences sur la création de valeur. Et cela doit être le but ultime de toute entreprise dans toute industrie et tout pays....


Philippe Montant
Directeur Général ExeKutive.biz
Retour page précédente Retour page précédente