Un changement en vue au sein de votre entreprise ?
5 conseils pour assurer la réussite de votre projet La fermeture d'une usine, un changement de direction, l'arrivée d'un nouveau collaborateur…sont autant de gros ou petits changements qui modifient la vie d'une entreprise au quotidien. Comment les gérer, les accompagner, et surtout permettre à vos équipes de les intégrer et d'en tirer le plus de bénéfices possibles ? Anticipez les réactions au changement En tant que dirigeant, vous avez la responsabilité de vos équipes et ces dernières ont besoin que vous les prépariez en douceur aux remous que le changement interne risque fort de susciter. Sauf confidentialité exigée, parlez-en à vos collaborateurs les plus proches et convoquez-les pour leur expliquer dans les grandes lignes le projet.

En plus de la confiance que vous leur offrez en leur communiquant l'événement, cela vous permet également de savoir quels sont les enthousiastes, sur qui vous allez pouvoir compter, les pessimistes, qu'il vous faudra convaincre, et les craintifs, qui auront davantage besoin d'être rassurés. Amortissez le choc Nous ne sommes pas tous égaux dans nos réactions face aux changements. Là où certains voient tout de suite des opportunités d'évolution et de progrès, d'autres angoissent ou rejettent l'idée avec véhémence.

Il importe donc que vous vous prépariez à ces cas de figure Toute personne qui connaît un changement traverserait donc 4 étapes : • Le choc et le déni • La colère et la frustration • L'acceptation et l'engagement • Le dialogue et la négociation La première phase correspond donc au choc. Qu'il soit positif ou négatif, un changement provoque dans tous les cas une forte émotion. Laissez vos équipes exprimer leurs frustrations Oui la colère est saine ! Rien de pire qu'une fureur contenue et refoulée qui risque fort d'exploser à posteriori et causer, pour le coup, de vrais ravages. Une fois le choc passé, si vous voulez éviter l'effet cocotte-minute de vos collaborateurs, laissez leur la parole ! Provoquez des entretiens individuels, tenez vous prêt à recevoir des protestations et surtout acceptez cette colère et n'allez pas trop vite dans la mise en place de nouveaux projets.

Laissez leur du temps pour accuser le coup. Remobilisez vos collaborateurs Même lorsque le plus dur est passé, que l'annonce du changement est derrière vous, avec tout ce que cela a entrainé de vagues, ne croyez pas que tout soit terminé pour autant ! Même si vos collaborateurs ont plus ou moins bien réagi, il s'agit à présent de les mobiliser ! Appuyez vous sur vos soutiens originels et ne perdez, à contrario, pas de temps à convaincre les plus hostiles. Confiez-leur des responsabilités et ouvrez la gouvernance du projet à tous les talents. Ne cantonnez pas chacun dans son domaine d'activité mais soyez ouvert aux propositions qui vous seront faites.

En tenir vraiment compte vous aidera par la suite à coordonner vos équipes et à organiser votre projet dans le temps. Suscitez leur engagement Il est très important que le salarié qui a connu un changement puisse rebondir et s'engager à nouveau dans un projet qui ait du sens, notamment une fois la phase d'acceptation et de remobilisation terminée. Votre mission d'accompagnement est donc cruciale à ce dernier stade. Ainsi, lorsqu'un changement intervient dans la vie de votre entreprise, il importe de respecter ces transitions pour anticiper les risques. Prenez le temps nécessaire pour accompagner vos collaborateurs et votre conduite du changement aura toutes les chances de se dérouler dans les meilleures conditions.


Philippe Montant
Directeur Général ExeKutive.biz
Retour page précédente Retour page précédente