L'art et la manière de « Bien postuler » à une opportunité de carrière
 Ça y est, vous avez décidé de vous lancer un nouveau défi et de gérer votre carrière. Et là, juste sous vos yeux, se trouve l'annonce qui décrit le poste de vos ambitions. Mais attention, avant de postuler tout azimut, il est important de suivre quelques étapes essentielles qui vous permettront d'augmenter vos chances de décrocher un entretien. Voici donc les 3 étapes à ne pas manquer. 1ère étape : bien lire le texte de l'annonce La lecture de l'annonce et son décryptage est primordial.

C'est en effet, grâce à l'annonce que vous avez connaissance de ce que recherche le recruteur. Celle-ci est une mine d'informations liées à l'entreprise, au poste et bien entendu au profil recherché. Il est donc essentiel de bien analyser les termes employés. Par exemple, s'il est indiqué que l'anglais courant est impératif et que vous ne maîtrisez pas cette langue, il est inutile de postuler. Repérez les mots-clés du texte pour identifier si oui ou non votre profil correspond à ce que le recruteur recherche. Si celui-ci recherche une expérience acquise dans un poste similaire, cela veut dire qu'il attend que le candidat ait capitalisé une expérience dans la même fonction et non l'expérience acquise en général. 2ème étape : reformuler et adapter le CV Pour maximiser ses chances en tant que candidat, il faut se mettre à la place du recruteur. Vous l'avez vous-même certainement déjà expérimenté en tant que cadre dirigeant, un CV mal formulé donne déjà un apriori sur le candidat.

Si le titre de votre CV est « Directeur Général » et que vous postulez à un poste de « Directeur Commercial », le recruteur est en droit de se poser des questions… Si vous avez une expérience dans les missions correspondantes à celles de l'annonce mais avec un titre différent, changez l'intitulé de votre CV. Mettez en avant les points communs entre votre profil et l'annonce. Par exemple si vous avez une expérience dans le même secteur d'activité faites-le figurer sur votre CV et adaptez le aux attentes du recruteur. 3ème étape : rédiger un courrier d'accompagnement et le personnaliser Un CV sans lettre d'accompagnement, surtout pour des profils de haut niveau tel que le vôtre, peut démontrer au recruteur le peu d'intérêt que vous accordez à votre candidature et donc au poste auquel vous postulez. Il est donc important de prendre 10 minutes de votre temps pour rédiger un courrier qui indiquera l'objet de votre envoi avec une ou deux phrases de motivation liées au poste et/ou à l'entreprise.

Pour appuyer votre candidature, prenez la peine de rechercher le nom du recruteur pour pouvoir personnaliser votre courrier. Vous pouvez trouver cette information en consultant leur site internet ou via votre réseau. Cette initiative ne sera qu'un atout supplémentaire pour votre candidature. En somme, pour optimiser vos chances d'être en tête de liste des CVs retenus par le recruteur, il faut donner du temps à votre candidature. Avant de postuler, soyez curieux et aller chercher l'information. La presse économique et internet sont, entre autres, d'excellents moyens de dénicher des informations sur l'entreprise et son secteur d'activité.

Le fait d'analyser le besoin du recruteur, de donner un soin particulier à votre candidature et d'approfondir vos connaissances sur l'entreprise ne feront que valoriser votre candidature et vous permettront d'accumuler des informations que vous pourrez ainsi échanger avec le recruteur le jour où il vous contactera ce qui ne fera qu'augmenter son intérêt pour votre profil.

Philippe Montant Directeur Général ExeKutive.biz
Retour page précédente Retour page précédente