Savoir prendre la bonne décision, là est la question
Tout au long de votre parcours de manager, il ne se passe pas une journée sans que vous ayez à prendre des décisions. Tôt le matin, dès votre arrivée au bureau, vous êtes sollicité, et sollicitez vous-même des personnes afin de prendre la bonne décision et le plus rapidement possible. Sachant que certaines décisions peuvent avoir un effet désastreux, il est important de savoir prendre la bonne décision et de ne pas se tromper. Il arrive parfois que des situations se présentent à nous et nous obligent à décider sans délai : ceci est une des qualités d'un bon manager surtout lorsque ses décisions sont jugées bonnes.

Mais il y a également des situations où l'on a besoin de prendre du recul, d'évaluer un certain nombre d'alternatives : à partir de cet instant nous avons besoin d'un procédé bien établi pour ne pas passer à côté de notre objectif qui est de choisir l'alternative la plus efficiente. Les bonnes décisions sont en effet celles qui sont prises à l'aide de procédés bien définis. Elles dépendent certes des vues et perceptions du décisionnaire, mais supposent une évaluation des alternatives et des options. Voici 6 astuces qui peuvent vous aider à prendre des décisions importantes aussi bien dans votre vie professionnelle que privée.

Posez-vous les bonnes questions
Avez-vous vraiment besoin de prendre une décision ? La décision à prendre est-elle bien de votre ressort ? Pourquoi est-il important de prendre cette décision ? Qui sont les personnes qui sont concernées par votre décision ? Quelles seront les caractéristiques de votre décision ? Sachez que si vous n'avez pas à faire un choix entre au moins 2 options, c'est que vous n'avez pas de décision à prendre. Informez vous et identifier toutes les possibilités Définissez autant d'alternatives que vous pouvez imaginer. Donnez libre cours à vos idées et notez-les mais ne jugez aucune alternative à ce stade. Si vous n'avez que peu d'alternatives cherchez d'autres sources d'informations qui pourront vous aider dans votre décision. Vos sources d'informations peuvent être vos amis, votre famille, vos collègues, vos collaborateurs, des organisations professionnelles, des experts, des sources Internet, des journaux, des magasines, des livres etc. Vérifiez et passez en revue toutes les alternatives Lorsque vous aurez défini toutes les alternatives possibles, assurez-vous que vous les avez bien notées et vérifiées.

Lorsque votre liste d'alternatives est bien définie, commencez par évaluer celles que vous jugez convenables.
Notez en premier lieu les règles d'évaluation, les caractéristiques ainsi que les valeurs à prendre en compte pour chaque alternative. Identifiez ensuite les alternatives qui prennent en compte le plus grand nombre de caractéristiques ou de valeurs établies. Cochez en troisième lieu les alternatives qui ne correspondent pas au cadre de vos valeurs les plus privilégiées. Identifiez les résultats possibles de chaque alternative et faites une évaluation réaliste Imaginez les résultats possibles de chacune des alternatives restantes sur votre liste. Identifiez ensuite parmi celles-ci, celles qui vous apparaissent les plus réalistes et effectivement applicables et barrez celles qui vous semblent irréalistes. Tenez compte du domaine d'application : votre entreprise, votre famille, votre vie sociale…

Notez les alternatives qui vous conviennent le plus
Identifiez parmi les alternatives restantes celles qui vous semblent les plus convenables. Elles correspondent en effet à vos meilleures décisions possibles. Si parmi ces alternatives, il y en a certaines dont vous êtes satisfaits mais dont les résultats possibles ne vous paraissent pas convenables, c'est la preuve qu'elles ne sont pas de bonnes décisions. Par ailleurs si une alternative ne vous convient pas mais que ses effets vous intéressent, sachez également qu'elle n'est pas la bonne décision non plus. La bonne décision est celle qui vous convient et dont les résultats sont également convenables.

Prenez votre décision et ajustez la si besoin
Une fois votre décision prise, il faut vous y tenir tout en prenant compte du fait que vous avez la possibilité de revenir sur votre décision si nécessaire ; il n'y a pas de décision qui ne soit pierre inamovible. Pour cela, évaluez au fur et à mesure les effets de votre décision. Vos attentes sont-elles comblées ? En êtes-vous pleinement satisfaits ? Voulez-vous procéder à des ajustements ? Au cas où vos attentes ne sont pas comblées, reprenez le processus en vous posant les questions suivantes : Ai-je eu suffisamment d'informations ? Quelles sont les valeurs à prendre réellement en compte ? Les valeurs dont j'ai tenues compte étaient-elles les miennes ou celles de quelqu'un d'autre ? En définitif, sachez que les décisions parfaites n'existent pas et que vous avez toujours le choix de revenir sur une décision qui ne vous conviendrait pas ou n'atteindrait pas les résultats escomptés.


Philippe Montant
Directeur Général d'ExeKutive.biz
Retour page précédente Retour page précédente