Recrutement à l'ère du digital. Quel avenir pour les DRH ?

\Recrutement__l-ere-_du_digital_Quel_avenir_pour_les_DRH

 

ReKrute.com a organisé jeudi 20 Septembre une rencontre autour du «Recrutement à l'ère du digital. Quel avenir pour les DRH ?» dans la perspective d’échanger sur les dernières innovations dans les RH et prospecter les opportunités de développement dans ce domaine.

Animé par le directeur général de ReKrute.com, Philippe Montant, l’événement s’est tenu à «H Seven», le nouveau temple de l’entrepreneuriat et l’innovation basé à Casablanca, dont l’ouverture est prévue pour la mi-octobre. Le responsable a commencé par faire un tour d’horizon des dernières innovations qui existent dans le domaine du recrutement (le Big Data, l’affinitaire, l’intelligence artificielle…), en vue de répondre aux besoins des recruteurs et faire face aux défis auxquels ils sont confrontés. Désengagement, turnover, transformation des métiers, recherche de compétences, adéquation candidat/culture d'entreprise… sont autant de sujets qui concernent les RH aujourd’hui. 

«Avec l’évolution des nouvelles technologies, 10% des métiers existants aujourd’hui disparaitront complètement en 2030 et entre 50 et 60% seront transformés de manière très profonde d’après le World Economic Forum, on y est tous confrontés», rappelle Philippe Montant, qui souligne la difficulté des entreprises à trouver les compétences qui leur manquent et surtout les profils qui vont adhérer à la culture et aux valeurs de l’organisation.

Par ailleurs, il note que les facteurs de motivation des individus au travail connaissent également beaucoup de changements. Selon le dernier sondage mené par ReKrute, BCG et The Network, l’évolution de carrière et le développement des compétences sont au cœur des préoccupations au Maroc. Mais à l’échelle internationale, les tendances sont plutôt de l’ordre de la culture d’entreprise, l’équilibre vie personnelle-vie professionnelle, la relation avec les collègues. Ce qui signifie que demain, les facteurs de motivation et les priorités de choix d’emploi vont encore changer, d’où la nécessité de toujours être à l’écoute des attentes liées au monde professionnel.
Dans ce sens, Philippe Montant préconise un certain nombre de mesures pour le recrutement des collaborateurs : «Il faut individualiser la relation avec les candidats, évaluer leurs affinités et partager les valeurs RH, offrir des perspectives de carrière et surtout faire preuve de plus de transparence dans le recrutement».

Ainsi, ReKrute projette de développer dans les deux prochaines années des outils en vue d’améliorer le matching des candidats avec les entreprises, d’accompagner les candidats dans le choix de la prochaine étape de leur carrière, mais également de proposer aux recruteurs un meilleur ciblage pour pouvoir recruter plus efficacement.