Savoir fixer des objectifs ou comment donner un sens à son management

Fixer des objectifs à son équipe est un acte nécessaire, incontournable et stratégique auquel tout manager est confronté.


Comment fixer des objectifs ?

Ici, le bon sens doit l'emporter. En effet, pour pouvoir fixer des objectifs, ceux-ci doivent impérativement être à la fois :

Simples. Le risque voire les pièges dans lesquels tombent beaucoup de managers est celui de la pluralité. Il ne s'agit pas de se perdre dans une multitude d'objectifs et de vouloir piloter à la perfection les actions. Bien au contraire. Des objectifs simples et identifiables seront de fait plus crédibles. A contrario, des objectifs trop ambitieux ne feraient que démotiver le collaborateur.

Faciles à délimiter et à comprendre. Si l'on veut qu'ils agissent comme une véritable ligne directrice, il ne doit y avoir aucune ambiguïté, aucune hésitation, aucune complexité.


Pourquoi fixer des objectifs ?

Il existe trois dimensions principales aux objectifs :

Une dimension propre au manager. En effet, la construction d'objectifs est un acte de management fort parce qu'il permet au manager de se positionner en leader en : 
- insufflant sa volonté de manière précise à son équipe et renforcer ainsi son leadership,
- dirigeant l'action en cohérence avec les axes stratégiques et opérationnels choisis par l'entreprise,
- en menant une action cadrée, canalisée, donc susceptible d'être évaluée.

Une dimension organisationnelle
L'organisation désigne l'action de celui qui dessine, structure, range et arrange. L'organisation, c'est avant tout la recherche du résultat. C'est un acte qui aide à coordonner les équipes, programmer les moyens à déployer et mesurer les actions menées.

Une dimension humaine et psychologique
Fixer des objectifs, c'est mettre en place ce puissant moteur mental qui facilitera l'engagement de chacun au sein de l'action. Plus motivés, plus impliqués, les collaborateurs iront puiser le meilleur d'eux-mêmes tout en se sentant positivement responsabilisés.
C'est pourquoi, les objectifs devront être datés, rédigés, chiffrés et atteignables. En effet, si la barre est trop haute, le découragement l'emportera.


Enfin, dans un environnement complexe et incertain comme celui de la majeure partie des entreprises d'aujourd'hui, le manager sera parfois et certainement amené à ajuster et repenser ses objectifs en cours d'exercice.
Cela suppose des rendez-vous réguliers dédiés à ces objectifs avec l'ensemble des collaborateurs impliqués. Et à choisir, il sera finalement plus opportun de fixer peu d'objectifs, mais avec plusieurs points de suivi pour chacun d'eux.



Philippe Montant
Directeur Général ReKrute