L'entreprise au féminin

Dans quelques jours sera célébrée La Journée Internationale des Femmes. Cet événement universel s'impose aujourd'hui comme un hommage aux femmes, à celles qui souffrent, à celles qui sont opprimées, à celles qui luttent, à celles qui se cachent, à celles qu'on emprisonne, à celles qui ont des devoirs mais pas de droits, à celles qui revendiquent, à celles qui manifestent...

Dans ce contexte de mise à l'honneur de la femme, il nous est apparu intéressant de faire un focus sur la place de la femme dans l'entreprise ainsi que sur le management au féminin.

L'équilibre Homme/Femme dans l'entreprise en quelques chiffres

Rekrute.com avait diligenté une enquête il y quelques temps sur la situation de la femme dans l'emploi au Maroc.
Ciblant les quelques 263 000 femmes inscrites sur le site tous profils confondus, cette enquête avait pour objectif de lever le voile sur la situation des femmes dans l'entreprises et notamment sur leurs attentes, leur niveau de responsabilités et leur salaire.

Voici certains des résultats les plus révélateurs :


- Contrairement aux idées reçues, le niveau d'instruction est équivalent. Master, Diplôme d'ingénieur reconnu, parcours académique dense et apprenant, la femme marocaine est aujourd'hui aussi diplômée que son collègue masculin.

- Dans le top 5 des attentes des femmes au sein de l'entreprise, l'enquête a mis en exergue les motivations suivantes :
Apprentissage et possibilité de développement de sa carrière , bonnes relations avec son supérieur , bonnes relations avec ses collègues ; opportunités de prendre des responsabilités et enfin, bon équilibre travail / vie personnelle.

- Les entreprises marocaines hésitent,encore, hélas, à confier leur Direction à des femmes. En effet on retrouve essentiellement les femmes dirigeantes dans des fonction de Direction RH ou Marketing et beaucoup moins au sein de fonction de Direction Générale et Direction Commerciale, détenues elles essentiellement par des hommes.

- Quant au salaire, l'enquête semble confirmer que encore aujourd’hui malgré leur diplôme, malgré leur compétence et leur détermination, les femmes perçoivent des salaires moindres que les hommes à niveau de responsabilité équivalent.


Plus engagées, plus productives, plus diplomates....

Ce sont là, les qualités et atouts que l'on prête volontiers à la femme active. En effet, la plupart des femmes affirment qu'il leur faut dans le monde de l'entreprise constamment faire leur preuve pour être remarquées, retenues et valorisées.
Cette réalité les pousserait à se surpasser pour se confronter à ce contexte plus exigeant et qui leur impose une volonté et une motivation à toute épreuve pour aller au delà des à priori. Poussées par cette détermination, elles se montrent de fait plus productives et engagées dans leur travail.

En revanche, malgré ces aspirations à évoluer et à prendre en charge des fonctions à responsabilités, elles sont animées pour la plupart à maintenir un réel équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle. Elles se disent ainsi moins intéressées que les hommes par le pouvoir et les titres. Ce faisant, elles se révèlent plus enclines à l'écoute et à la remise en questions que leur collègues masculins.


Un management spécifiquement féminin ?

La plupart des femmes dirigeantes interrogées affirme que c'est leur manière de communiquer, basé sur l'écoute, le partage et l'empathie qui les différencie. Plus prudente, imposant leur décision de manière collégiale et de fait moins frontalement que les hommes, moins dominante dans leur prise de position, l'ensemble de ces attitudes semble en effet dessiner les contours d'un management au féminin.


Même si on a vu se "féminiser" certains métiers et responsabilités hier réservés aux hommes, Le chemin vers la parité, la vraie, celle qui présente un véritable équilibre entre les hommes et les femmes, celles qui a su combattre les inégalités semble encore long à parcourir. Un certain machisme ambiant, les idées reçues, les clivages sociaux, sont autant d'obstacles à surmonter et à combattre même s'il faut bien le souligner, la femme marocaine montre sur le terrain une mobilisation et une détermination sans faille pour venir à bout de ces inégalités.



Philippe Montant
Directeur Général ReKrute