Les erreurs de management à éviter si vous voulez rester crédible

Rekrute.com_Les_erreurs_de_management_à_éviter_si_vous_voulez_rester_crédible
Il y a multiples façons pour un manager de se décrédibiliser auprès de ses équipes. Ce sont dans les situations critiques ou de stress que l'on peut mesurer si un manager a les attitudes adéquates ou pas inhérentes à sa fonction. Réagir sous le coup de la colère, crier, contre-attaquer ou à contrario, s'excuser, se justifier constamment et rester effacé sont des réactions et comportements indignes d'un bon leader.

Le métier de manager s'apprend et ne s'improvise pas et il est erroné de croire que parce qu'on a un caractère affirmé alors on saura manager les hommes et se faire respecter. Pour être suivi et respecté par ses équipes, il faut être capable de prendre du recul et de la hauteur sur les situations et les gens avec lesquels on collabore et surtout de donner l'exemple. Voici les erreurs les plus courantes qu'il ne faut surtout pas faire si vous voulez rester crédible auprès de vos équipes et sauvegarder votre autorité. Faire croire que vous seul êtes compétent Il n'y a rien de plus irritant pour un collaborateur que d'entendre son patron maugréer à longueur de temps que sans lui tout partirait à vaux l'eau dans l'entreprise.

Non seulement il n'y a rien de plus démotivant pour les équipes mais qui plus est, cessez de croire que vous êtes infaillible car en général, à moins que vous ne soyez une machine, c'est loin d'être le cas et quand vous-même ferez une erreur, vous n'en serez que plus discrédité aux yeux de vos équipes.

1- Parler et vous écouter parler
Le manque d'écoute active de la part du manager est une des pire choses à vivre pour les équipes. Un manager qui a toujours raison, qui coupe la parole et qui est incapable d'avoir une oreille attentive perd toute crédibilité auprès de ses équipes. Au contraire il finira par agacer ses collaborateurs qui devant lui feront bonne figure mais dénigreront son discours dès qu'il aura le dos tourné.

2- Vous entendre vociférer du matin au soir

Certains managers sont toujours irritables et trouvent toujours le moyen pour crier sur quelqu'un ou quelque chose tout au long de la journée. Faute de stresser leurs équipes et de faire monter inutilement la pression, ils instaurent une mauvaise ambiance et plombent l'énergie des collaborateurs. Le plus étrange, c'est que certains managers utilisent cette façon d'être en pensant que c'est une manière d'asseoir leur autorité en étant craints de leurs équipes. Non seulement, ils ne sont pas craints, mais au contraire, ils perdent d'autant plus leur crédibilité en devenant la risée des équipes qui dans leur dos, se font des gorges chaudes de leurs cris et coups de gueule à répétition qui au bout du compte font beaucoup plus penser à de l'hystérie plutôt qu'à de l'autorité.

3- Ne pas savoir gérer vos émotions
Face aux attaques et mécontentement d'un collaborateur, le manager doit être capable de garder son sang-froid et d'instaurer très rapidement des limites à la discussion. Les cris et protestations ne doivent pas être tolérés d'un côté comme de l'autre et c'est le rôle du manager de savoir gérer ses propres émotions et de cadrer au plus vite la conversation avant que celle-ci ne dégénère.

Permettre aux collaborateurs la possibilité de laisser libre court à leurs protestations, qui plus est au vu et au su des équipes, tuera définitivement la crédibilité du manager qui n'aura pas su gérer cette situation ou pire n'aura fait que l'attiser en perdant son calme à son tour.
Rester passif A contrario, un manager effacé, passif, incapable de s'affirmer devant une situation donnée se décrédibilise tout autant auprès de ses équipes. Les équipes ont besoin d'être « drivée » et de se sentir soutenue et elles ne pourront respecter à terme un manager sans personnalité et qui au contraire, montrera de l'angoisse et de la crainte à devoir imposer ses décisions. Un manager qui n'est pas capable de trancher des questions épineuses mais aussi des problèmes simples, qui retarde au maximum le cours des opérations, qui lâche pied à la moindre prise de décision et fuit le conflit, ne sera pas pris au sérieux par ses équipes car il représentera un obstacle considérable à leur réussite.

A tous les managers, si vous n'êtes pas crédibles, les gens ne vous feront pas confiance, s'ils ne vous font pas confiance, vous ne parviendrez pas à les convaincre, et si vous ne pouvez pas convaincre, vous ne pourrez pas innover et diriger.
Certes la crédibilité universelle n'existe pas. Même au sein d'une même entreprise, la crédibilité aura plusieurs définitions et certains gestes et certaines décisions n'auront pas le même écho chez tous les collaborateurs. Toutefois, il y a des comportements universels qui ne trompent pas : ne pas dire bonjour, faire des colères, être souvent de mauvaise humeur, manquer cruellement d'empathie, accorder plus d'importance aux résultats qu'aux relations interpersonnelles, faire des différences, ne pas savoir prendre les bonnes mesures au bon moment... sont parmi les comportements les plus significatifs et qui à force finissent par éroder considérablement la crédibilité des managers auprès de leurs équipes.

Philippe Montant
Directeur Général ExeKutive.biz