Construire et animer son réseau professionnel

rekrute.com_Construire_et_animer_son_réseau_professionnel
 
Qui sont les personnes clés d'un réseau ? Comment les aborder ? Comment pérenniser la relation sans être envahissant ? Voici les étapes à ne pas manquer et quelques techniques phares qui vous aideront à utiliser au mieux vos contacts pour construire et animer votre réseau professionnel.

1- Définir votre objectif
La construction d'un réseau nécessite en premier lieu de bien définir vos attentes. Posez-vous donc la question de savoir ce que vous recherchez exactement au travers de la création de ce réseau ainsi que l'objectif que vous visez (monter dans la hiérarchie, développer une expertise, s'expatrier etc.) Interrogez-vous également sur qui vous êtes et ce que vous pouvez apporter de spécifique sur le marché professionnel car pour construire un réseau solide il faut pouvoir donner une contrepartie.

2- Bien choisir votre réseau et faire le tri
Une fois votre objectif défini, dressez une liste exhaustive des personnes susceptibles de vous aider dans vos démarches (anciens camarades de fac, collègues, fournisseurs, clients et bien sûr concurrents). N'omettez pas les connaissances issues de votre vie associative ou sportive, ainsi que de votre entourage tel que votre avocat ou votre médecin par exemple. En revanche, les personnes très proches, comme les amis ou la famille, ne doivent pas occuper la place principale dans votre réseau. Les liens forts ont des difficultés à faire la part des choses et beaucoup perçoivent ces démarches comme du piston. Ensuite, parmi la liste des personnes que vous avez établie, faites un tri en sélectionnant un groupe de 15 à 30 personnes que vous allez solliciter et vous efforcer de rencontrer.

3- Préparer le terrain 

Une fois cette liste établie vous devez préparer la rencontre. En effet, avant de reprendre contact avec une personne perdue de vue, encore faut-il savoir comment la joindre et ce qu'elle est devenue. Une simple recherche Google sur son nom ou dans les réseaux sociaux tels que viadeo et Linkedin peut vous permettre d'avoir ces informations. Une fois que vous avez ses coordonnées, vient alors le moment d'entrer en contact. De préférence contactez la personne directement par téléphone, mais si vous ne vous sentez pas très à l'aise vous pouvez aussi lui envoyer un mail.

4- Aborder vos contacts
Que l'on connaisse ou non le contact, il est nécessaire de s'introduire ou de se réintroduire. En premier lieu restituez qui vous êtes de manière concise et rappelez les circonstances dans lesquelles vous vous êtes rencontrés. Autrement, préciser le nom de la personne dont vous vous recommandez pour appeler. Cette première étape donne confiance en soi car elle incite l'interlocuteur à réagir et permet de briser la glace. Ensuite, il faut apprendre à présenter son objectif de manière claire et concise en allant très vite à l'essentiel. Dans son discours, il s'agit d'être percutant tout en gardant en tête que votre contact a bien d'autres choses à faire dans sa vie que de vous aider. Vous pourrez donc être amené à répéter le message que vous souhaitez faire passer mais sans pour autant harceler votre contact.

5- Faire vivre son réseau dans le temps.
Un réseau doit être très régulièrement entretenu. Vous devez donc le faire évoluer en fonction de vos objectifs et savoir parfois le rajeunir lorsque certains de ses membres partent à la retraite et savoir aussi l'enrichir des connaissances de connaissances que vous êtes amené à rencontrer. Prenez le temps de contacter régulièrement vos contacts en vous bloquant par exemple un créneau dans la semaine dédié aux prises de contact, aux relances, aux sollicitations de rendez-vous. Pensez aussi à déjeuner avec une personne de votre réseau ou à proposer de se retrouver autour d'un verre le soir en sortant du travail.

6- Etre un bon « réseauteur »

Eviter d'être le ""réseau à sens unique"", une erreur qui condamne toute démarche de réseautage dont la règle de base est de savoir donner pour mieux recevoir plus tard. Il faut se mettre en posture de pouvoir aider votre interlocuteur. Evitez également d'utiliser vos relations pour un but précis et de les « jeter » ensuite une fois votre objectif atteint. Recevoir et ne marquer aucun signe de reconnaissance laisse un goût amer à la personne qui vous a aidé. De même, si l'on vous sollicite, ce qui n'arrive pas si souvent au final, il faut répondre présent, même si le rendez-vous que vous accordez n'est que d'une demi-heure.

7- Soyez fiable et laissez toujours une bonne impression à votre interlocuteur.
Aujourd'hui, ne pas avoir de réseau rejoint à être exclu de la vie professionnelle. Le réseau fait partie intégrante de la vie d'un salarié mais si vous ne savez pas « le faire grandir » et « le chouchouter », vous n'en tirerez rien ou pas grand-chose. La manière dont vous gérerez votre réseau vous permettra soit de vous ouvrir les portes soit de vous les fermer irrémédiablement. Ceci vaut aussi bien lorsqu'on cherche à gérer sa carrière que lorsque l'on souhaite développer son business.


Philippe Montant
Directeur Général ExeKutive.biz