Réussir la période de transition

Rekrute.com_Réussir_la_période_de_transition
 
Négociation du préavis, transmission des dossiers... La transition suite à la démission d'un collaborateur doit être mûrement préparée. Voici comment gérer cette période capitale pour le management.

1-Tenir compte du contexte de la démission
L'entretien de transition se tient à la suite de l'entretien de départ, une fois la démission rendue définitive. Les raisons du départ doivent avoir été clairement identifiées ainsi que les éventuelles tensions relationnelles qui pourraient exister entre le démissionnaire et certains membres de l'équipe pour permettre de définir le contexte dans lequel s'effectuera la passation. Si les relations du démissionnaire avec l'équipe ou le manager sont catastrophiques, il est inutile d'insister sur la coopération. De même, si un collaborateur part pour la concurrence, il est préférable de le dessaisir sans tarder des dossiers sensibles dont il a la charge.

2-Négocier le préavis
La négociation du préavis, dont la durée est le plus souvent déterminée par la convention ou l'accord collectif de travail applicable voir parfois par le contrat de travail lui-même, peut s'avérer décisive dans la gestion de cette période de transition. Souvent les cadres dirigeants démissionnaires sont attendus par leur nouvel employeur et pressés de plier bagages. Ils ont donc tendance à vouloir négocier une réduction de la durée du préavis. Dans ce type de circonstances, l'arrangement à l'amiable est toujours préférable à un rapport de force avec le salarié, généralement peu motivé et qui n'a pas grand-chose à perdre.

3-Informer les équipes au bon moment

Remplacement ou dispositif provisoire, le manager doit attendre d'avoir en main une solution de transition avant d'annoncer aux autres membres de l'équipe le départ d'un des leurs. On peut demander au salarié démissionnaire de tenir confidentielle la décision de son départ pour éviter que la vacance du poste ne soit affichée. Il n'est pas non plus utile d'annoncer la démission tout de suite, si elle s'est mal passée.Il est préférable d'attendre que la situation s'apaise pour communiquer.

4-Formaliser la passation
Pour s'assurer de la bonne transmission des informations, un certain nombre de procédures écrites doivent être mises en place dans la société. L'objectif est de formaliser la passation des dossiers pour en assurer le suivi. En cas de forte démotivation ou de conflit, l'entreprise ne doit pas se trouver à la merci du salarié démissionnaire. La même prudence s'applique au risque de fuite d'information, qui doit avoir été pris en compte en amont, lors de la signature du contrat, avec des clauses de confidentialité adaptées.

Lorsqu'un collaborateur est démissionnaire, il est préférable pour le management de s'assurer que la rupture se passe dans les meilleures conditions. Agir ou réagir en bonne intelligence ne sera que plus valorisant pour l'image employeur de la société et évitera une dissymétrie d'informations susceptible de nourrir les rumeurs et de créer des tensions au sein des équipes.

Philippe Montant
Directeur Général ExeKutive.biz