Comment défendre son projet en comité de direction ?

rekrute.com_Comment_défendre_son_projet_en_comité_de_direction
 
Un projet d'investissement, un changement d'organisation ou une redéfinition de stratégie ? Vous avez un dossier que vous estimez être capital pour l'entreprise. Oui, mais avant de mettre en place vos idées, vous devez rallier l'ensemble du Top Management à votre cause. Comment vous y prendre pour mettre toutes les chances de votre côté ? Voici 5 astuces qui vous aideront à y parvenir et à convaincre vos collaborateurs d'adhérer à votre projet..

1-Respectez votre temps de parole
Avant même de préparer votre intervention, renseignez-vous sur le temps qui vous sera imparti ; interviendrez vous en début ou en fin de séance ? De ces informations dépendra votre prochaine intervention. Le langage doit être adapté aux interlocuteurs. Une argumentation concise est de rigueur avec un enjeu et des moyens à mettre en œuvre… Vous pouvez éventuellement faire une répétition de votre présentation, vous serez sûr ainsi de respecter votre temps de parole à la minute près.

2-Impliquez les autres départements
Vous n'arriverez à convaincre l'assemblée qu'en impliquant directement ou indirectement tous les membres du comité de direction. Pour y arriver, vous pouvez présenter la chose comme une solution à un problème impactant l'ensemble des services de l'entreprise et de ce fait sa rentabilité globale sera concernée et non pas uniquement celle de votre département. Gardez en tête votre fil conducteur et faites participer vos interlocuteurs en leur demandant leurs avis et leurs positions. Montrez que votre projet n'est pas encore complètement bouclé, que vous restez ouvert à toute nouvelle proposition du « codir ». Ils n'en seront que plus flattés et réceptifs.

3- Utilisez des messages forts et évitez d'entrer dans les détails
Pour emporter l'adhésion, construisez des messages forts. Mieux vaut présenter les grandes lignes du projet en faisant du teasing. Mettez leur l'eau à la bouche, donnez leur envie d'en savoir plus et dites leur que vous êtes tout à fait disposé à leur communiquer tout complément d'information plus tard. Moins vous donnez de détails, plus vous évitez les risques de mauvaises interprétations.

4-Soyez à l'écoute de vos interlocuteurs
Si vous repérez une personne dans le comité de direction qui est réticent, c'est qu'il a ses raisons et qu'il faut les respecter.
Si vous lui dites qu'il a tort, vous ne faites qu'ancrer la peur qui est en lui. Au contraire, écoutez ses réticences et ses craintes et rassurez le.

5- Préparez vos réponses aux objections
Préparez vos réponses aux objections à l'avance pour ne pas être pris au dépourvu. Faites la liste de toutes les objections qu'on pourra vous faire et préparez rigoureusement vos arguments de réponse. Cela vous permettra de ne pas vous perdre en explications vaseuses, de maîtriser parfaitement votre sujet et ainsi de rassurer les collaborateurs réticents. Gardez en tête que le plus important pour réussir à convaincre votre auditoire, c'est que vous-même soyez absolument convaincu de l'intérêt que présente votre projet pour l'entreprise. Vos interlocuteurs le ressentiront et ainsi vous capterez leur attention et peut-être bien leur approbation !

Philippe Montant
Directeur Général d'ExeKutive.biz